daesh espagne

Toutes les polices d’Europe étaient à ses trousses, mais il a toujours su les semer depuis des années. Connu pour être le pourvoyeur de fonds de Daesh, au point qu’il a été surnommé « le ministre des Finances » de l’organisation terroriste, M.A.M vient de tomber dans les filets de la police espagnole à Melillia.

Une belle prise qui n’aurait pas été possible sans le concours décisif du Bureau central des investigations judiciaires et d’autres services de renseignement marocains. Ce sont, en effet, les Marocains qui ont suivi sa trace depuis 2012 en scrutant tous ses mouvements et surtout en analysant ses opérations financières qui s’effectuaient grâce à de multiples intermédiaires pour continuer à brouiller toutes les pistes. D’autant plus que ce Danois, d’origine marocaine a réussi à monter tout un réseau d’entreprises écran qui lui servaient de relais pour acheminer les fonds vers tous les groupes terroristes comme Daesh, Jabhat Annousra ou l’Al Qaida dans le Maghreb islamique (AQMI).

Les enquêteurs marocains se sont armés de patience et ont réussi à recenser 39 entreprises basées dans leur majorité au Danemark qui se sont spécialisées dans la collecte des fonds, le financement des opérations terroristes à travers l’Europe et le recrutement de combattants pour alimenter les rangs des groupes terroristes au moyen-orient, en Libye et au Sahel.

Tout un dossier de plusieurs dizaines d’informations capitales liées à l’activité de cet individu a été livré aux polices européennes. Et finalement, c’est à la police espagnole qu’est revenu le privilège de mettre la main sur ce dangereux terroriste grâce à des indications fournies par les services secrets marocains. Il aura fallu 13 heures de filature et d’enregistrement d’écoutes téléphoniques accablants pour que la Guardia civil se décide enfin à cueillir M.A.M à Melillia en compagnie d’un certain nombre de ses lieutenants.

Selon le quotidien Assabah, la date précise de l’arrestation de ce terroriste n’a pas été révélée. Elle pourrait avoir eu lieu il y a quelques semaines. L’annonce n’en a été faite, néanmoins, qu’après avoir procédé aux interrogatoires nécessaires dans la confidentialité qu’imposait ce genre d’opération.

T.J.



Source link

Leave a Comment

×