International

URL courte

La voie politique choisie aujourd’hui par les États-Unis les met en danger, a déclaré le philosophe Noam Chomsky dans une interview à la chaîne de télévision RT.

«Nous nous dirigeons vers le précipice. Et le pire précipice qui nous attend est dû aux systèmes de marché», a souligné le professeur.

D’après lui, le passage au néolibéralisme a transféré les décisions du plan public vers le marché. Et de poursuivre que désormais, aux États-Unis, les intérêts du capital, des sociétés transnationales et des institutions financières étaient au-dessus des intérêts du peuple.

«L’idéologie du néolibéralisme prétend promouvoir nos libertés. En réalité elle développe la tyrannie», estime M.Chomsky.

Il a également rajouté que par le passé, on avait condamné des opposants au néolibéralisme, les qualifiant de marginaux et d’«ennemis de l’Amérique».

«Je ne connais aucun autre État non-totalitaire et non-autoritaire où il y aurait ce concept. C’est un concept frappant: critiquer la politique [des États-Unis, ndlr] signifie être un ennemi de l’Amérique», a conclu Noam Chomsky. 

 


Source link in Sputnik

Leave a Comment

×