Le Président américain a déclaré via son compte Twitter que son fils Donald Trump-Junior était devenu l’objet de critiques injustes de la part des «faux médias» américains, alors que, de son point de vue, ils étaient plus conciliant avec Hillary Clinton lors de la campagne présidentielle.

«Hillary Clinton peut obtenir d’une manière illégale les questions qui lui seront posées lors des débats et supprimer 33.000 mails, et c’est mon fils Don qui est critiqué par les faux médias,» a-t-il écrit sur son compte Twitter.

Donald Trump a également accusé les médias américains d’avoir couvert son activité d’une manière falacieuse:

«Avec toutes ses fausses sources anonymes et ses rapports profondément déformés et même frauduleux, #Fake News dénaturent la démocratie de notre pays!»

Auparavant, le New York Times avait annoncé qu’en 2016 l’avocate russe Natalia Vesselnitskaïa, soupçonnée d’avoir des «liens avec le Kremlin», avait obtenu de rencontrer Donald Trump Jr. sous prétexte de lui soumettre des documents compromettants sur l’ex-candidate au poste présidentiel Hillary Clinton.

Dans un communiqué, le fils du Président américain a confirmé la réalité de cette rencontre et expliqué qu’il s’agissait d’une «courte réunion de présentation» portant principalement sur un programme d’adoption d’enfants russo-américain auquel Moscou a mis fin. Selon lui, «les preuves compromettantes» ont été utilisées uniquement comme prétexte pour organiser cette rencontre et il s’est très vite avéré que Mme Vesselnitskaïa «n’avait pas d’informations importantes». Selon le porte-parole du Président russe, Dmitri Peskov, le Kremlin ne possède aucun renseignement sur une quelconque avocate russe qui aurait promis à Donald Trump Jr. de lui livrer des telles informations.

En octobre 2016, la publication par WikiLeaks de courriels avaient révélé que l’ex-commentatrice de CNN et actuelle représentante du Comité national démocrate Donna Brazile fournissait à l’avance les questions à Hillary Clinton pour les débats. En particulier, un des épisodes concernait les débats entre Hillary Clinton et Bernie Sanders à Flint, dans le Michigan, début mars.

 




Source link in Sputnik

Leave a Comment

×